CEF « Protecteur Masculin »

Protection masculin

CHF 139.00

On a enregistré sur le talisman « Protecteur masculin », la polarisation d’échantillons d’eau provenant des sources d’eau les plus pures et les plus puissantes de Russie et de Biélorussie. Ainsi que la polarisation des points chargés en énergie protectrice, présents dans les dolmens de la mer Noire.

Catégorie :
Share

Description

Le CEF « Protecteur masculin » peut favoriser :

Protection contre les attaques socio-pathogènes (sentiments de jalousie, d’infériorité, malveillance …)

Protection contre les programmes destructeurs : magie noire, sorcellerie, liens obscures

Restauration de la santé physique des hommes

Augmentation de la vitalité

Maintien de l’équilibre physique et spirituel

Stabilité de la psyché masculine

Elimination des mémoires négatives et des traumatismes douloureux

Nettoyage de l’aura, des centres énergétiques et des méridiens

Harmonisation des relations familiales et matrimoniales

Force intérieure, persévérance, confiance, optimisme

Aide à surmonter les difficultés et à pardonner les erreurs du passé

 

Composition

Polarisation des échantillons d’eau prélevés dans les lieux sacrés les plus purs et les plus puissants pour leur capacités de guérison et leur forte énergie.

Monastère de St Nicolas-Kirov, lac Baïkal, île d’Olkhon

Source de l’Esprit Saint (lieu magique) – Mont Abakan

Les colonnes de pierre naturelles, le long d’une partie du cours du fleuve Léna en Yakoutie

La source d’eau près de l’église du Saint Serge Radonejski (Saint patron de la Russie)

Sources et rivières du Mont Belukha (le plus haut sommet de Sibérie) dans l’Altaï et de nombreuses autres sources et rivières sacrées sélectionnées pour leurs vertus puissantes en énergie et pouvoir de guérison

Dolmens « Han de la santé » situés en Mongolie, « Guérisseur », « La santé de l’homme », « Protecteur masculin », « Ra ».

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “CEF « Protecteur Masculin »”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.